Skip to main content

Nous nous souvenons!

Version imprimableVersion imprimable

--11 mai 2011.

larger_auto-collant001.jpgLa Semaine et le Jour du Souvenir sont les événements annuels officiels honorant le sacrifice de plus de 162 000 soldats canadiens depuis la Première Guerre mondiale. Qu’en est-il le reste de l’année?

Qu’en est-il également des centaines de milliers de leurs camarades qui ont combattu à leur côté, qui ont peut-être été blessés, estropiés même, et qui ont survécu de nombreuses années? Et de ceux qui ont servi en temps de paix dans la Milice ou les Forces régulières ou encore dans les Missions de Paix?

À leur décès, la plupart ont été inhumés dans leur lot familial, quelques-uns, sans survivants familiaux, ont été ensevelis par les soins des Anciens Combattants et ont ainsi bénéficié d’un monument de type militaire standard.

La grande majorité des vétérans disparaissent dans l’anonymat des monuments familiaux.

Les membres de la filiale N° 38 Farnham de la Légion royale canadienne au Québec ont pris fait de cet état en vérifiant leur liste à l’occasion de la mise sur internet des inhumations du cimetière catholique local.

Cette admission a suscité le lancement d’un projet d’identification des pierres tombales des vétérans pour que les descendants et le public puissent au moins savoir que la personne ainsi identifiée a servi le pays dans une ou plusieurs capacités.

Le projet vise à couvrir les sept (7) cimetières locaux toutes dénominations confondues. Les survivants ou descendants sont invités à acheter une petite plaque commémorative auto-adhésive à fixer sur la pierre tombale près du nom du vétéran. Les vétérans sans famille existantes (sur vérification auprès des autorités des cimetières) seront identifiés au fur et à mesure selon les entrées de dons à cet effet, en commencant par les vétérans de 14-18.

Le projet a reçu un accueil très favorable de tous ceux qui en ont entendu parler, et d’autres filiales se sont informées en vue de l’instaurer sur leur territoire. Les membres présents des Forces canadiennes qui en ont connaissance applaudissent le projet.

Depuis le lancement lors de la Campagne du Coquelicot 2010, des résidents locaux ont acheté une plaque pour identifier le vétéran de leur famille, d’autres en ont acheté pour identifier un parent inhumé ailleurs (en Ontario et au Nouveau-Brunswick entre autres) et des dons ont été reçus.

C’est un moyen facile et très abordable de reconnaître la présence de vétérans dans notre communauté qu’offrent les cimetières. Et ce rappel est permanent pour tous les visiteurs du cimetière.

Ne serait-ce pas merveilleux de voir ce projet du Souvenir s’étendre à la grandeur du pays?

La plaque In Memoriam de 3 ½ po. en émail cuit sur aluminium est disponible auprès de toutes les filiales de la Légion (# 300406).