Skip to main content

Auberge Gray Rocks, Mont-Tremblant

Version imprimableVersion imprimable

Auberge Gray Rocks. (Photo - Ray & Diana Baillie)Venus de l’État de New York, George et Lucile Wheeler s’installent au Canada à la fin du 19ème siècle, attirés par l’industrie forestière. Ils laisseront en héritage le lieu de villégiature, le domaine récréatif et les lignes aériennes commerciales dans les Laurentides, au nord de Montréal. Ils seront les premiers arrivants de langue anglaise et de confession protestante dans la région. La maison qu’ils construiront disparaîtra sous les flammes en 1986.

Ils la reconstruisent puis, en 1905, suite à des problèmes de santé et financiers, Lucile commence à accepter des hôtes payants. La fabuleuse chasse et pêche dans la région alliée à l’hospitalité des Wheeler assureront le succès de l’auberge. Celle-ci deviendra le premier centre de villégiature ouvert toute l’année - accessible uniquement par chemin de fer - et donnera le coup de départ à l’essor des activités récréatives dans les Laurentides.

Dans les années 1920, le fils des Wheeler, Tom, lancera un service aérien vers la région des lacs à l’intention des sportifs. Il transformera un champ de foin en piste d’atterrissage; ainsi, il aurait lancé la première ligne aérienne commerciale du Canada. La famille Wheeler, pionnière dans le développement des stations de villégiature et de l’aviation commerciale, a laissé son empreinte dans le monde récréatif laurentien du Québec. En 1958, leur petite-fille, Lucile Wheeler Vaughan remporte le championnat du monde en descente et au combiné.